AccueilActualitésLes mains dans la terre, une activité thérapeutique et reconnaissante

Actualité

retour
11 janvier 2021

Les mains dans la terre, une activité thérapeutique et reconnaissante

La vie du Village

Depuis juillet 2020, l’association montoise Les Jardins Reconnaissants est à l’œuvre pour créer le potager du Village avec le concours des maîtresses de maison, habitants, animateurs et bénévoles qui le souhaitent.

Le rendez-vous est pris : chaque mois, pendant une journée, brouettes et outils sont de sortie pour faire émerger de terre le mandala agroécologique de légumes, fleurs et aromatiques dessiné par Vincent Lafitte, fondateur de l’association. « Nous créons depuis mars 2016 des jardins potagers dans des lieux publics, dans des écoles, des établissements médico-sociaux… C’est par ce biais que le Conseil départemental nous a connus puis que l’établissement nous a contactés, explique l’animateur de formation pour qui cette activité a toute sa place dans ce lieu innovant en matière d’accompagnement. C’est thérapeutique de jardiner. La création d’un potager est un outil idéal pour se reconnecter à la terre et aux autres. »

Pour les Villageois, cet espace à proximité de l’enclos des ânesses Jasmine et Junon est une bouffée d’air frais et d’énergie. Certains en sont de véritables habitués à l’image de Geneviève, Villageoise à la main verte, à qui cela redonne le sourire. Marie-Christiane, elle, est toujours prête à participer aux différentes activités proposées dans l’établissement « Pour moi, quand je comprends les choses et que je peux les faire, c’est tant mieux et ça m’occupe ! », dit-elle avant de reprendre sa tâche avec vigueur, râteau à la main.

Une reconnexion à la terre, à soi et aux autres grâce au jardinage naturel

Ces rencontres humaines sont également enrichissantes pour les bénévoles de l’association. « Certains Villageois ont un passé de jardinier. Des fois ils nous en parlent, d’autres fois moins… mais ils gardent toujours leur enthousiasme. C’est pour eux un moment de plaisir de mettre les mains dans la terre et de retrouver ces sensations », témoigne Vincent Lafitte.

Après 6 mois de travail, les buttes auto-fertiles, aussi appelées « lasagnes », sont maintenant formées. Elles permettent de recréer sur cette zone encore récemment écrasée par les allers et venues des engins de chantier un sol vivant, ameubli et fertilisé. Trois buttes de potager d’hiver ont permis de planter dès le mois de décembre choux-Kale, oignons, blettes, petits pois, mâche, salade, roquette et épinards.

Dorénavant, il reste à monter les structures agro-écologiques de bois et de pierres qui constitueront des spirales à plantes aromatiques, tours à patates, hôtels à insectes et pyramides de fraises ainsi qu’un « trou de serrure » qui servira au stockage du compost. Encore plusieurs semaines de labeur en prévision sous l’œil de Laëtitia, la plus jeune habitante du Village, qui a choisi d’observer cette naissance depuis l’objectif de son appareil photo. Merci à elle de nous faire partager ses clichés !

 

 Une photo de groupe vient célébrer chaque butte finalisée ©Les Jardins Reconnaissants

Actualités en lien

La vie du Village
10 septembre 2020