AccueilActualitésLe Village Landais Alzheimer porte le nom d’Henri Emmanuelli

Actualité

retour
23 mai 2022

Le Village Landais Alzheimer porte le nom d’Henri Emmanuelli

La vie du Village

Lors de l’inauguration officielle, vendredi 20 mai, François Hollande a rendu un hommage appuyé à l’engagement politique et sociétal de l’ancien chef du Département, à l’origine de ce projet novateur.

« Lire le journal peut avoir des conséquences imprévisibles et heureuses ! ». Au début de son discours d'inauguration, presque deux ans après l'ouverture aux premiers résidents pour cause de crise sanitaire, l’ancien président de la République a rappelé que c'est en lisant un article dans Le Monde sur une initiative innovante de prise en charge de malades d'Alzheimer aux Pays-Bas, qu'Henri Emmanuelli eut envie de transposer le modèle dans les Landes.

Le problème avec Henri Emmanuelli, c'est que quand il avait une idée, il était très difficile de la lui faire sortir de la tête. Il était venu jusqu'à moi, alors président de la République, pour m'expliquer que, fidèle à ce qu'il avait engagé avec le Conseil général dans ce département, il voulait qu'il y ait pour la France entière, et peut-être au-delà, un établissement, un village qui puisse marquer une rupture avec ce qui se faisait jusqu'à présent ou ce qui ne se faisait pas. En 2015, j'ai reconnu ce projet comme un projet national.

François Hollande, ancien président de la République

 

Que ce lieu porte aujourd'hui son nom dans ce département « regardé comme l'un des plus exemplaires de France en matière de suivi, d'accueil et d'accompagnement des personnes âgées avec ses Ehpad publics », « c'est à la fois un symbole et une leçon pour les générations qui viennent, sur ce qu'est la politique et l'engagement au service des autres. Henri Emmanuelli savait qu'il fallait essayer de changer le destin d'un pays et la vie des concitoyens par l'action collective, la politique », a poursuivi M. Hollande, avant que Justine et Victoire, les petites-filles de l'ancien ministre, président de l'Assemblée nationale et premier secrétaire du PS, dévoilent la plaque sur la place de cette bastide landaise d'un nouveau genre.

Priorité à l'accompagnement des plus vulnérables

Son fils, Antoine Emmanuelli, qui a livré un discours très engagé (« Notre France qui fut si souvent un pôle de résistance au libéralisme semble malheureusement ambitionner d’en devenir la moins bonne élève. Tout occupée à célébrer ses premiers de cordée, elle a perdu le compte de ceux, si nombreux, qui ne sont plus encordés du tout ») s'est dit, à l'issue de la cérémonie, « très ému » du nom du « Village Landais Henri Emmanuelli » : « ce Village, c'est un sujet dont on a parlé des centaines de fois. Ses idées concrètes et originales, il ne les arrêtait pas en poussant la porte de la maison (...) Souvent, il y a des écarts assez conséquents entre les projets de départ et ce qu'on en fait, là c'est l'inverse, il aurait adoré et aurait été très fier de la réalisation finale ».

Pour Francis Lacoste qui fut chargé de la Solidarité au Département pendant toutes les années Emmanuelli, ce lieu est « symbolique de sa volonté de s'occuper des problèmes des gens, de chercher toujours des solutions nouvelles, sans se fixer de limites ». C'était « un précurseur et un visionnaire qui a œuvré au service des humbles, du progrès et de la justice sociale, ce village en est le témoin vivant. En avance sur son temps, Henri avait compris très tôt que les politiques d'accompagnement des personnes vulnérables devaient constituer une priorité et que l'innovation devait être au service de la solidarité », a aussi salué Xavier Fortinon, son successeur à la tête du Département, alors qu'en 2050, 30 000 Landaises et Landais seront dépendants (17 000 en 2015).

Téléassistance, XL Autonomie, plan Bien Vieillir

Et de citer, entre autres, le premier service public de téléassistance créé dans les Landes en 1986, le bouquet de services XL Autonomie avec la Poste ou encore « le choix historique de privilégier le modèle public » pour les Ehpad landais quand aujourd'hui se fait jour le scandale Orpea en maisons de retraite privées. « Le modèle que nous avons ici le plaisir d'inaugurer, c'est celui qui consiste à dire que la santé n'est pas une marchandise et Henri, à travers tous ses discours et ses actes, a toujours porté ça », en mettant très haut l'idée du « progrès par la science », a insisté Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional.

Fort de cet héritage, les Landes continuent aujourd'hui d'innover dans le champ de la solidarité, à travers le plan Bien vieillir pour encore améliorer la prise en charge des aînés et revaloriser les métiers des services à la personne, ou le nouveau « lieu des possibles » pour les jeunes autistes et leurs familles bientôt construit à Mont-de-Marsan. Comme pour poursuivre le travail engagé depuis les années 1980 et « se montrer à la hauteur de l'action qu'Henri Emmanuelli a initiée et conduite dans le département », a juré M. Fortinon : « l'héritage qu'il nous lègue n'est pas un testament mais une incitation à défendre plus ardemment que jamais le progrès et la protection sociale ».

 

François Hollande à la rencontre des Villageois et professionnels.

Antoine Emmanuelli a pris la parole lors du dévoilement de la plaque hommage à son père.

Les Villageois qui le souhaitaient ont pu prendre part à la fête.

Actualités en lien

La vie du Village
02 juin 2022
La vie du Village
20 mai 2022
La vie du Village
29 avril 2022