AccueilActualitésLes premiers résidents sont là!

Actualité

retour
11 juin 2020

Les premiers résidents sont là!

Le projet

Ce jeudi 11 juin marque une étape clé dans le projet du Village Landais Alzheimer avec l’installation des 32 premiers résidents.

 

La crise sanitaire avait conduit à l’interdiction des entrées en EHPAD en France dès le mois de mars. L’accueil des résidents au sein du Village, initialement prévu début avril, n’avait donc pas pu être effectué. La direction du Village Landais Alzheimer, avec l’accord de l’Agence Régionale de Santé, a décidé le 4 juin de relancer les admissions. Afin d’établir un plan d’actions pour pouvoir le faire dans les conditions sanitaires actuelles, il a été fait appel au Centre d’appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins (CPIAS) du C.H.U de Bordeaux. C’est sur la base de son expertise que les conditions et étapes suivantes ont pu être établies.

 

Des conditions d’entrée sécurisées

Pendant plusieurs semaines, les aidants ont été contraints de faire traverser la pandémie à leur proche à domicile ou dans leur établissement antérieur. Suivant les recommandations du Ministère de la Santé, chaque résident doit, pour faire son entrée au Village, subir un test virologique. Une fois le résultat négatif connu, il peut emménager ; une période de quatorzaine est alors respectée.

La configuration de la partie hébergement du Village est propice à une prise en charge qualitative d’un point de vue sanitaire. Avec ses quatre quartiers isolés composés chacun de quatre maisonnées d’habitation pouvant accueillir 7 à 8 personnes, il est possible de ne pas confiner les résidents en chambre : ils sont libres de circuler dans leur maisonnée (300m²). Les professionnels eux aussi travaillent à cette échelle, en étant spécifiquement affectés à une maisonnée par quatorzaine. Les promenades dans le parc paysager (5 hectares) sont autorisées mais le résident doit être accompagné pour s’assurer du respect des règles de distanciation.

Calendrier et organisation

Les 90 villageois prévus en hébergement permanent pourront tous être accueillis entre juin et juillet. 3 des 4 quartiers du Village seront ainsi occupés. Le dernier quartier (30 personnes), destiné à terme à accueillir les villageois en accueil de jour ou en hébergement temporaire, permettra une souplesse de gestion dans les prochaines semaines, notamment s’il s’avère nécessaire de devoir isoler une personne atteinte du Covid-19.

32 résidents arrivent ce jeudi 11 juin, 30 le 25 juin et 28 le 9 juillet (dont les personnes de moins de 60 ans).

 

Sur le premier groupe de 32 villageois, 24 personnes (soit 75%) arrivent de leur domicile, 5 d’EHPAD, 2 d’Unité Cognitivo-Comportementales (UCC) et 1 d’Unité d’Hébergement Renforcé (UHR). La répartition est de 21 femmes et 11 hommes pour une moyenne d’âge de 80 ans.

L’organisation des admissions est établie pour que les différentes familles et villageois ne se croisent pas : horaires, entrées et portails différents. Le nombre de personnes présentes par maison sera limité à 10, professionnels et résidents compris. Un professionnel sera nommé pour chaque arrivée de villageois.

Concernant les professionnels du Village, après plusieurs semaines de mise à disposition dans des établissements médico-sociaux et/ou des structures sanitaires majoritairement landaises pour aider à la lutte contre le virus, ils adpotent les règles strictes qu’imposent les gestes « barrière » face au risque. Revenus sur site le 11 mai, une période de quatorzaine avait été observée. Par ailleurs, ils ne peuvent pas venir travailler s’ils ont de la fièvre (température supérieure à 38°C).

Une étape partielle de la vie du Village

C’est aujourd’hui une belle étape de la vie du Village qui est franchie dans l’attente d’une autre facette du projet : l’ouverture sur la vie sociale. En effet, le contexte pandémique contraint à reporter l’ouverture au grand public des commerces et services de la Bastide (Médiathèque, Auditorium, Coiffeur, Café-restaurant, Centre de santé…). Dans le même ordre d’idées, les 120 bénévoles qui accompagnent le projet depuis 2016 doivent attendre pour pouvoir apporter leur contribution essentielle à la vie quotidienne du Village et des villageois.

 

Du côté de la recherche, autre aspect innovant du projet, le programme d’évaluation de l’impact du Village de l’INSERM et l’étude INNOV’PAD sur les projets innovants de prise en charge de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées se sont adaptés afin de pouvoir être menés dans ce contexte particulier.

La pleine ouverture en septembre ?

En septembre, le 4e et dernier quartier pourrait s’ouvrir, les bénévoles investir les lieux et les commerces et services du Village être accessibles au grand public. C’est alors que cette expérimentation unique en France prendra toute sa dimension.

 

Découvrez le reportage "Village landais Alzheimer: 20 mois d'un chantier exceptionnel" sur le site d'informations du Conseil départemental des Landes xlandes-info.fr

 

Actualités en lien